vioque


vioque

vioque ou vioc [ vjɔk ] adj.
• 1815 arg.; de vieux ou provenç. velhaco
Fam. Vieux. Elles sont un peu vioques. Subst. Pop. Les vioques; spécialt les parents. Demande à tes vioques.

vioc, vioque nom et adjectif (ancien français viot, vieillard) Argot. Vieux, vieille, père, mère.

⇒VIOC, VIOQUE, adj. et subst.
Argot
I. — Adj. Qui est vieux, vieille, âgé(e). Nous avons l'air d'être à la fois nous-mêmes et d'étranges vieillards.Quand on s'ra vioques, c'est comme ça qu'on sera laids, dit Tirette (BARBUSSE, Feu, 1916, p. 72). V. croulant II A 2 c ex. de Fallet.
II. — Subst. Vieil homme, vieille femme. Synon. croulant. Les paysans ils se causaient plus... Ils ont ôté leurs casquettes (...) les jeunes, les vioques, elles se faisaient plein de signes de croix (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 675). Tu me prends déjà pour un vieillard? (...) pour une guenille, (...) un défectif un vioc (...)? (QUENEAU, Loin Rueil, 1944, p. 80).
En partic. Les/mes viocs. Les/mes parents (synon. les/mes vieux); au sing., le père, la mère (synon. mon vieux/ma vieille). Quand on a enterré sa vioque (...) I n'a pas voulu chialer (BRUANT 1901, s.v. simuler). Que nous ont r'filé nos darons, Les viocs y ont carré des ronds (MARCUS, Quinze fables, 1947, p. 6).
Prononc. et Orth.:[]. Lar. Lang. fr.: vioc, vioque et en rem. vioquard; ROB. 1985: vioque et en rem. vioc, viocque. Étymol. et Hist. 1. a) 1815 vioc « vieux » (Chanson de Winter ds VIDOCQ, Mém., t. 3, 1828-29, p. 298: [je vais faire douze ans de bagne] Ma largue n'sera plus gironde, Je serai vioc aussi); b) 1833 « vieillard » (MOREAU-CHRISTOPHE, « Argot » Dict. convers., p. 60); c) 1835 ([RASPAIL], Réforme pénit., p. 2: un vioc surin. Un vieux couteau); d) 1901 (BRUANT: Vieille femme [...] Vioque); 2. 1901 sa vioque « sa mère », les viocs ou vioques « les grands parents » (ibid.). Prob. de vieux avec une finale influencée par les formes occit., cf. vieilloca « vieillard décrépit » (déb. XVIIIe s., Dict. des pat. du D. de N. Charbot [1645-1722] et Hector Blanchet [plusieurs mss entre 1710-1719], publ. par H. Gariel, Grenoble, 1885, 1re part.), et le prov. vieiaco « id. » (forme dauph. vielhoco), terme de mépris (v. MISTRAL). Fréq. abs. littér.:18.

vioque [vjɔk] adj. et n.
ÉTYM. 1815, Esnault; de vieux, et suff. argotique, ou p.-ê. des formes franco-provençales veilloca, velhaco.
Argot. Vieux, vieille. || Elle fait un peu vioque.REM. On trouve aussi vioc, n. et adj. m., et viocque, n. et adj. aux deux genres.
N. || C'est des vioques ! Croulant.
1 — Tiens, dit-il, voilà la viocque ! Comme on se retrouve…
La viocque, expression poldève qui signifie littéralement la vieille, comporte une intention péjorative des plus irrespectueuses.
M. Aymé, le Passe-muraille, p. 161.
2 Tu me prends déjà pour un vieillard ? pour un gâteux ? pour une baderne ? pour une guenille, un débris, un déchu, un amoindri, une ganache, un décrépit, un sénile, un caduc, un suranné, une ruine, un archaïque, un périmé, un défectif, un vioc et pour tout dire un con ?
R. Queneau, Loin de Rueil, p. 80.
3 Pour la silhouette, Poupée s'en foutait royalement. Elle avait accepté son rôle, être sapée comme une viocque ne la gênait nullement.
Martin Rolland, la Rouquine, p. 129.
Spécialt (avec un possessif ou l'article défini). Parents. Vieux. || Ils sont sympas, tes viocs !
DÉR. Viocard.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • vioque — adj. et n. Vieux. Au pl. Parents : Mes vioques …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • ioque — vioque …   Dictionnaire des rimes

  • vioc — vioque ou vioc [ vjɔk ] adj. • 1815 arg.; de vieux ou provenç. velhaco ♦ Fam. Vieux. Elles sont un peu vioques. Subst. Pop. Les vioques; spécialt les parents. Demande à tes vioques. ● vioc, vioque nom et adjectif (ancien français viot, vieillard) …   Encyclopédie Universelle

  • Santa Eufemia (España) — Saltar a navegación, búsqueda Para otros usos de este término, véase Santa Eufemia. Santa Eufemia …   Wikipedia Español

  • birbe — [ birb ] n. m. • 1836; it. birbo « coquin », avec infl. de barbe 1 ♦ Vx et péj. Vieillard. « Vous êtes bon et vous êtes joli, pour un birbe accablé de caducité » (Banville). 2 ♦ Mod. Loc. Fam. Vieux birbe : vieillard ou homme d âge mûr, ennuyeux… …   Encyclopédie Universelle

  • Juan Luis Trillo de Leyva — es un arquitecto nacido en Sevilla (España) en 1945, profesor de Proyectos de la Escuela Técnica Superior de Arquitectura de Sevilla, fundador de la revista de Arquitectura Periferia y catedrático de la Universidad de Sevilla.[1] Entre sus obras… …   Wikipedia Español

  • Opération Nécora — L Opération Nécora (Operación Nécora) fut une opération espagnole contre les principaux trafiquants de stupéfiants (cocaïne et haschisch) de Galice, dirigée par le juge Baltasar Garzón en juin 1990. Le maxi procès ne s acheva qu en 2004, mais… …   Wikipédia en Français

  • rapiat — rapiat, iate [ rapja, jat ] adj. et n. • 1836; de râper « amasser de petites choses » ♦ Fam. et vieilli Avare, cupide (avec une idée de mesquinerie, de goût pour les petites économies). ⇒ pingre, radin, rat. Elle est rapiate, ou inv. elle est… …   Encyclopédie Universelle

  • vieil — vieil, vieille → vieux vieux ou vieil (devant une voyelle ou un h muet), vieille Plur. vieux vieilles adj. et n. rI./r adj. d1./d âgé. Il est plus vieux que sa femme. Une vieille dame. Par ext. (Toujours avec un possessif.) Vieux jours:… …   Encyclopédie Universelle

  • vieille — ● vieille nom féminin (de vieille, féminin de vieux) Nom d un labre. ● vieille nom féminin Les quatre vieilles, les quatre contributions directes (foncière, personnelle mobilière, patente, impôt des portes et fenêtres) instituées à partir de 1790 …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.